Regard sur ma ville


Après plusieurs années à pratiquer la photographie numérique, j’ai ressenti le besoin de revenir aux fondamentaux en reconsidérant la photo argentique. Surement pour le plaisir de redécouvrir des photos sur un négatif et de voir ce grain particulier qui fait le charme des tirages en argentique. 


Photographier avec de la pellicule m'apporte une exigence supplémentaire dans la prise de vue, le cadrage, le réglage de l'exposition et dans l'attente du bon moment pour déclencher. Une éloge de la lenteur induite par les 36 poses du film et le fonctionnement manuel de l'appareil.

 

[Pour cette série en construction], j'ai choisi de la pellicule Ilford HP5+ que j'ai poussée à 1600 ISO. Des clichés réalisés avec un Leica M3 et un 50mm que je transporte un peu partout dans la ville dans une forme d'anachronisme technologique.


Orléans France, 2018.

Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Regard sur ma ville © 2018 Frédéric Saez
Using Format