4 portraits de rue en Inde avec un Leica

La ville est un espace de jeu incroyable pour saisir des scènes de vie et des instants magiques. J’aime le mouvement, c’est le point central de ma photographie lorsque je suis dans la rue. Cependant, je me penche aussi sur un autre type de photo de rue: le portrait. 

Cette discipline constitue un véritable instant privilégié que vous accorde le sujet rencontré. Une façon aussi de se découvrir en tant que photographe face à des inconnu(e)s. Pratiquer le portrait c’est aussi mieux se connaître soi-même. Un échange entre deux êtres humains. Pour l’établir il suffit simplement de demander ! La plupart des personnes sont favorables dès lors que la requête est aimable et bienveillante. Encore plus en Inde…

L’autorisation accordée, il s’agit alors de capturer rapidement le personnage avant qu’il ne perde son naturel. A ce stade, je pense déjà à la mise en situation autant que le sujet lui-même. En portrait de rue, l’intérêt étant de “capturer” la personne dans son écosystème. Si on a de la chance, l’âme du personnage ressort et le portrait est un succès.

Enfin, je considère la démarche complète lorsque la personne concernée peut voir son portrait. La raison pour laquelle je laisse systématiquement ma carte afin d’envoyer ou ramener le portrait si c’est possible.

Using Format